Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 11:26

                               

 

 

C'est arrivé subrepticement, sournoisement, sans prévenir, cet Amour que d’aucun pourrait décrire. Il a envahit tout son être. Et ce fut la rupture. Il voulait en cet instant, que le calme dans ce tumulte intérieur, vienne habiter sa solitude.

 

Il s’était replié sur lui-même, il avait laissé le feu sacré s’éteindre un peu et sa confiance dans la vie s’étiolait. Il éprouvait toujours un vide au fond de lui, désespérant de ne jamais trouver ce piment sans lequel les existences les mieux remplies n’ont plus de goût. Parfois il songeait que c’était seulement un effet de sa solitude, mais sa réflexion s’arrêtait toujours là et il retombait dans une affliction désespérante.

 

Il faut parfois faire preuve de beaucoup de courage pour assumer sa lâcheté. Devenir marionnette suspendue à une branche, n’est que l’expression singulière d’être le jouet d’une errance programmée, dont il est acteur, victime, juge et parti, maître et esclave, bon amant mauvais mari. 

 

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 22:18

les-feux-de-la-st-jean-22-06-1991_0002.jpg

 

 

Les feux de la Saint-Jean une religion en catalogne

100 km pour aller chercher la flamme au sommet du Canigou (2784 m)

et retour avec mon ami Alain Marguerettaz champion du monde de ski assis 1990 (colorado U.S.A.)

depuis 4 mois je ne peux plus marcher au delà de 20 à30 mètres

la vie réserve bien des surprises

mais bon....à chaque jour suffit sa peine, j'ai au moins appris çà au cours de mes périples pédestres

Partager cet article
Repost0
3 septembre 2011 6 03 /09 /septembre /2011 18:43

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le soleil faisait de l’ombre à notre Amour,

Il dardait de ses rayons comme éclaboussures

Nous couvrant, brillant, brûlant de salissures.

 

L’astre de la passion éclatait au grand jour

Ses perfides et vaporeuses souillures,

Et fous de s’aimer, ne craignant point le parjure,

Tant à y croire nous en restions muets et sourds.

 

Quelques mots et tout est dit: «jamais deux sans toi»

Tel un écho au message du cœur: «idem»

C’était notre credo, notre diadème

Le sacre éternel de la reine et du roi,

Un serment scellé par deux mains qui se tiennent.

Le bonheur à deux - coucher de soleil dans les Cyclades - Vos photos les plus romantiques 

Besoin d’aucun mot que nos yeux nous apprennent,

Nous savons compter jusqu’à deux: toi et moi.

Le soleil faisait de l’ombre à notre Amour,

Il dardait de ses rayons comme éclaboussures.

 

De doutes en rumeurs vipères, de brisures

En maladroits silences, l’orage éclata, lourd,

Bruyant, dévastateur, ce fut la cassure,

Coup fatal porté à deux êtres: âmes pures.

 

Quatre mots et tout est dit, «jamais deux sans toi»

Tel un écho au message du coeur, «idem».

Le soleil fera de ses rayons feux de joie,

«Jamais deux sans toi» «idem», seront notre je t’aime

 

 

Partager cet article
Repost0
23 août 2011 2 23 /08 /août /2011 18:02

 

 

 

 

SAM_0051.JPG

 

 

 

 

Je suis bien gauche avec ma main baladeuse tirant l’encre en traînées rondes et noires. De traits virils en volutes sensuelles, les mots jaillissent telles veinules qui prennent source dans mon cœur, ce cœur si gros, si lourd à porter.

 

De ces mille canaux empruntés au hasard des rencontres, je garde le souvenir délicieux de toutes celles que j’ai aimé, et te voilà toi au bout de cette impasse.

 

Faut il que je rebrousse flot tant tu m’éclabousses, et je reste là niais, pauvre nigaud à me battre à contre courant, et tu restes là belle et fragile engageant le combat à contre amant.

 

Je t’ai attiré à ton corps défendant, je t’ai désiré à mon corps défaillant, et nous nous battons dans le remous de notre sang.

 

Cependant combien de ruisseaux jouissent du moment, évitant les chutes pour se répandre en eaux calmes, comme nous pourrions le faire si, faisant fi des conventions nous acceptions un instant, un instant seulement de nous laisser aller dans les ondes tièdes de l’amour.

 

 

 


Partager cet article
Repost0
17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 17:42

pyrenees_0002.jpg

 

Comme chez tout marathonien, on retrouve un subtil assemblage de sado-masochisme, "se punir" et punir celui que l'on regarde courir et avec qui on parle pendant ce grand tumulte intérieur de la course. Mais il faut ajouter bien d'autres choses pour ne pas faire dans la caricature.

 

Chez l'un c'est plutôt sublimé sous la forme d'une conception philosophique de la vie, à inclure dans une nature désirée, avec laquelle on va "faire corps" sans artifice. Chez tel autre la solitude du coureur de fond n'en sera pas une, car le projet de réunir les deux mers est porté comme un parcours initiatique: perdre les eaux de l'océan pour retrouver celles de notre mer latine, en rêvant qu'il y ai toujours des Pyrénées à prendre à rebrousse poil ou à lisse poil, mais avec beaucoup de monde. En somme naître seul, et faire beaucoup de chemin sur l'échine du rasoir, pour arriver à vivre en société.

 

Ce désir de convivialité dans la souffrance n'exclut pas le sens de la fête. Se savoir "porté" par une équipe d'accompagnement et "reconnu" par des sponsors donne bien à entendre que la maïeutique du marathonien se soutien d'un père et d'une mère. C'est pourquoi, chemin faisant, on trouvera une notation orale, anale et phalique, comme dans toute bonne éducation triangulée...Le ça , le moi et le surmoi; le temps, l'océan, la mer et la route; toi, moi et lui; nous, la montagne et l'assistance;  le temps, l'espace et  la souffrance; le désir, l'angoisse et la liberté; et tant d'autres choses qui seraient autant à inscrire dans les circonvolutions pulsionnelles les plus déraisonnables que dans les projets les plus follement normaux 

 

 

Docteur Colombel

Neuro-psychiatre

 

Rapport rédigé avant notre départ. Je n'en ai pris connaissance qu'après avoir écrit mon manuscrit   -   Henri RIZZO

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 12:20
Partager cet article
Repost0
14 août 2011 7 14 /08 /août /2011 09:57

 

manue-acco-texas.jpg 

 

 

Aux promesses éternelles,

Au matin d’un doux réveil,

Aux instants des brumes légères,

Aux silences des âmes

Nos cœurs complices s’enflamment

 

Dans le sous-bois du jour naissant

La rosée accouche de lucioles éphémères

Sève translucide, légère.

Les elfes retiennent la nuit…

 

Madame, vous savoir si loin

Et être en vous ce matin

Est-ce à ce point déplacé

De rester ainsi les yeux fermés

A laisser mes pensées vous effleurer.

 

Qui veut aimer souffre d’attendre,

Souffrons donc madame d’attendre

Les mystères et la magie

Des douces caresses de la nuit

 

Partager cet article
Repost0
12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 10:40

 

 geai.jpg

 

 

Sur le palmier à trois mètres de mon salon, un geai se pose, j'espère le surprendre dés son envol lorsque toutes les couleurs se mélangent, du vert au bleu, du noir au blanc. 

Partager cet article
Repost0
12 août 2011 5 12 /08 /août /2011 07:47

 

pierre-1.jpg

 

 

 

j' ai trouvé cette pierre de 22 kg dans un ravin des cévennes - Empreinte d'ours ? un archéologue ardéchois m'a confié que cette pierre (du schiste) et son empreinte devrait dater de plus de 5 millions d'années, et d'après lui les ours n'existaient pas alors....la lumière viendra-t-elle un jour ?

 

 

 

pierre 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
11 août 2011 4 11 /08 /août /2011 15:55

2 tourterelles flouSAM 0005

 

 

 

Un immense noyer, un modeste néflier du japon, quelques palmiers,  de majestueux lauriers roses, quelques rosiers naissants, et...........des TOURTERELLES!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

 

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Le blog de henzzo
  • :
  • Contact

Profil

  • henzzo
  • diplômé déducation physique - spécialisé pour handicapés physiques - exercé handicap,toxicomanie,délinquance. Directeur centre de remise en forme- traversée course à pied des pyrénées - mais aussi de la france en solitaire et du maroc
  • diplômé déducation physique - spécialisé pour handicapés physiques - exercé handicap,toxicomanie,délinquance. Directeur centre de remise en forme- traversée course à pied des pyrénées - mais aussi de la france en solitaire et du maroc

Recherche